Le passage des Princes

En 1860,  le passage des Princes, dernier des passages couverts parisiens, s’ouvrit sur la rue de Richelieu. Le rez-de-chaussée est surmonté d’une verrière à arceaux métalliques qui laisse passer un long rectangle de ciel et une agréable impression d’espace. Un joli sol en carreaux de ciment et des lustres Belle Epoque complètent le décor.
Certaines façades sont classées aux Monuments historiques.
Le porche qui donne rue de Richelieu a été reconstitué avec sa voûte à caissons et ses colonnes.
Aujourd’hui, je trouve que ce passage manque singulièrement de chaleur et de vie. Une enseigne de jeux et jouets pour enfants s’y est installée et ses vitrines donnent vie à des peluches en mouvement que les enfants et leurs parents contemplent en passant, ainsi qu’un grand espace de jeux électroniques…

Mon petit (tout petit) choix de boutique : La Maison des Tout-Petits.